Loris Marazzi: Your mind is your force

Sculpture en bois

Le cerveau, siège de la compréhension et de "l'âme", qui dirige tous les mécanismes se referant aux fonctions somatiques et psychiques de l'organisme humain, est responsable de l'être de chaque homme. Une maladie du cerveau peut donc s'immiscer profondément dans la personnalité de celui qu'elle atteint.

Jusqu'à la deuxième moitié du 19ème siècle les médecins étaient d'avis que les crises épileptiques pouvaient avoir leur siège dans divers organes du corps humain, par exemple dans l'estomac, le foie, le cur, l'utérus, et les extrémités.

Aujourd'hui, grâce á des observations cliniques, des expériences dans les laboratoires physiologiques et des examens complémentaires (par exemple l'électroencéphalogramme), nous savons que chaque crise épileptique a son origine dans le cerveau. Ceci explique également pourquoi les crises se présentent sous des aspects si divers : Your mind is your force Quasiment toute fonction cérébrale (c'est à dire ayant son siège dans le cerveau) peut être brièvement influencée lors d'une crise. Les fonctions qui peuvent être chamboulées peuvent être psychiques, végétatiaves, sensorielles ou d'ordre moteur.

Suite à une crise, le cerveau "fonctionne" comme avant cette dernière. La crise isolée ne détruira pas des cellules cérébrales ; le "merveilleux cerveau" a d'excellents mécanismes de défense. Néanmoins, lors d'une épilepsie il peut s'avérer nécessaire et utile de soutenir les défenses du cerveau afin de préserver ses précieux mécanismes (par exemple par l'admission de médicaments qui inhibent les crises).

L'épilepsie n'entrave point les fonctions cérébrales, si par ailleurs le cerveau est sain. (Pour preuve, allez visiter la Galerie de malades épileptiques de "génie".) Egalement pour les personnes atteintes de l'épilepsie, la citation "Your mind is your force" ("Ta force spirituelle est ta puissance") fait référence.

--- fermer cette fenêtre ---

Musée de l'Epilepsie à Kork - Musée de l'épilepsie et de l'histoire de l'épilepsie